Tête à têtes…

#SDL3 – Tête à têtes…

Scènes de lit – Etrebil

Nous sommes dans mon salon à siroter notre vin, tous les trois. Elle, toi et moi.

Tu en es à ton deuxième verre. Le premier commence déjà à te réchauffer, alors que la conversation commence à glisser vers quelque chose de plus malicieux.

Cela fait presque une heure que nous discutons avec quelques sourires et regards qui rappellent discrètement le désir qui nous réunit.

Tu vois bien qu’elle me plait et les images que cela inspire à ton esprit te stimule. Tu m’imagines déjà lui faisait l’amour face à toi, spectatrice. Cette vision ne te déplait pas. Ton bas-ventre commence même à désirer tes doigts.

C’est à ce moment où tu es perdue dans tes pensées que sa main se pose sur ta jambe, pour te ramener avec nous.

Elle te lance un sourire auquel tu réponds, complice. Assise entre nous, je me rapproche d’elle pour être au contact de vous deux. Je pose ma main sur ta joue, puis mes lèvres sur les tiennes. Nous nous embrassons à une quinzaine de centimètres de sa bouche. Sentant que la tension sexuelle vient de passer un cap, sa main se pose sur ma cuisse. Lorsque nous terminons notre baiser, elle nous dévore de ses beaux yeux remplis d’envie.

Je ne peux refréner un sourire avant de commencer à réduire lentement la distance entre elle et moi. Je ne suis plus qu’à un bout de lèvres des siennes quand je marque une pause, pour savourer le début de ce moment qui s’annonce magique. Son autre main rejoint ta cuisse alors qu’elle entrouvre sa bouche. Ne résistant pas à l’invitation, je craque et l’embrasse.Je cherche une de tes mains, tu le remarques et saisis la mienne. Mon baiser avec elle, est intense et tu le sens à ma façon de te tenir la main. Tu ne sais pas trop quoi mais une excitation nouvelle monte en toi, à t’en mordiller discrètement la lèvre inférieure.

Nous nous interrompons et lorsque je me recule, elle plonge son regard dans le tien. Doux et espiègles, ses  yeux veulent te charmer et ils sont plutôt doués.

Tu es pareil au parachutiste face au vide de son premier saut…excitée mais remplie d’adrénaline.

Elle se décale vers toi pour te fait face. Le revers de sa main caresse ta joue, puis descend le long de ton cou jusqu’à ton épaule. Tu perçois son souffle sur ta peau comme une deuxième caresse et tu sens presque le parfum de la sienne.
Quand son visage se tourne de nouveau vers le tien, c’est pour progresser tout doucement vers ta bouche. Un instant avant qu’elle ne dépose un premier baiser sur ta lèvre supérieure, tu saisis sa main sur ta cuisse et serre légèrement celle que je tiens toujours. Mais ce n’est pas pour l’arrêter, plutôt pour nous avouer que tu t’abandonnes à nous pour ce saut.

Ce premier baiser a comme commencé à te libérer d’une étreinte mentale, un carcan dans lequel tu te mettais. Elle dépose ensuite un autre baiser rapide sur la lèvre du bas. Elle esquisse un sourire furtif que tu valides d’un des tiens. Vos mains se libèrent pour chercher vos nuques, vos têtes  se penchent un peu plus à l’opposé, vos bouches s’ouvrent, vos yeux se ferment et vous vous embrassez véritablement pour la première fois.

Votre baiser est aussi intense que délicat. L’étreinte, qui te maintenait l’esprit, a définitivement lâché. La liberté commence remplir ton corps. Je vois vos langues se rejoindre dans le peu d’espace entre vos bouches que vous laissez.

Ce n’est ni mieux ni moins bien qu’un homme, juste différent.

Tu apprécies le contact de ses lèvres délicates, de sa langue comme sucrée et de ses douces joues.

Sans arrêter de l’embrasser, tu ouvres les yeux pour me chercher afin de m’attirer vers vous.En me décalant, je pose mes mains sur vous quand tu m’embrasses fougueusement au milieu d’un sourire comme pour me dire, oui allons-y!

Nous sourions en cœur. Oui, nous venons de commencer notre ballet à trois.

Mes baisers filent couvrir la peau que les bretelles de sa robe laissent apparente, tandis que vos bouches s’entremêlent. Nos mains ont déjà faim d’épiderme et progressent en quête d’un chemin. Une des tiennes est toujours sur ma nuque, une des siennes s’est faufilée jusqu’à ton dos tandis que j’atterris sur son genou.

L’autre de tes mains est posée sur son cou. Ses doigts flirtent avec ton dos, que se soit le long de ta colonne ou sur ta chute de reins. Ta main glisse jusqu’à la base du cou alors que j’embrasse l’autre versant. Tu sens que son souffle change de rythme, se saccadant discrètement avec son excitation grandissante. Ma main ne l’aide pas non plus, oscillant maintenant entre le haut et l’intérieur de sa cuisse.

Sa main libre décide de se venger sur l’intérieur de la tienne. Sous l’effet de cette dernière, tu attrapes sa lèvre affectueusement comme un défi. Elle y répond en remontant tranquillement jusqu’au bouton de ton pantalon, qui s’ouvre en un instant. Après avoir fait glisser ta braguette, elle se promène sur l’espace qu’elle venait de découvrir, jouant avec la dentelle qu’il y avait dessous.

Je quitte son épaule que j’avais débarrassé de ses bretelles pour goûter de nouveau à vos baisers enivrants. Je me retrouve à genoux, face à vous deux assises sur le canapé. Vous vous embrassez et j’embrasse vos décolletés. Quand je reviens sur le haut de ta poitrine, nous décidons de te débarrasser de ton haut. Alors que je l’embrasse de nouveau, elle dégrafe ton soutien-gorge, offrant tes seins en entier pour mes lèvres.

Je retourne donc me délecter de tes seins, apposant mes baisers sur leur tour, leur dessous et leur sommet. Elle progresse sous ta culotte redessinant  ton pubis à la pulpe de ses doigts. La sentant limitée par le tissu, j’entreprends de libérer le bas de ton corps de ton jean. Désormais seul ton string et sa dentelle couvrait ta peau, offrant le reste à tes deux amants d’un soir.

Le passage vers ton sexe lui étant accessible, elle commence à s’aventurer autour, s’arrêtant là où commence tes lèvres. Ne résistant pas à cette vision, je fais glisser le dernier tissu que ton corps porte dans une descente de baisers. Quand je reviens vers ton intimité, ses doigts s’y aventurent déjà. Ma bouche d’un coté et sa main de l’autre, ton sexe est cernée de nos attentions érotiques. Ton sexe s’ouvre sous ma langue, avant le passage de son doigt sur la zone que j’avais stimulée. Il est très humide au moment où elle se glisse dedans, mes baisers sur sa main l’encourageant à poursuivre.

Ses mouvements délicats te font interrompre vos baisers pour laisser échapper tes gémissements. Je te dévore et elle te caresse, tous les deux avec la même tendresse. Voyant que la nudité n’était pas équitable dans le trio, tu abordes sa poitrine de la paume et fait descendre le haut de sa robe pour révéler sa poitrine magnifiée par sa lingerie. Bien qu’élégante, celle-ci est de trop et tu l’en débarrasses pour profiter pleinement de ses petits seins ronds.

Tu les caresses, curieuse, déposant un baiser parfois sur sa peau douce. Tu comprenais ce que les hommes pouvaient apprécier au contact d’une jolie poitrine. Je quitte ton sexe pour plonger sous sa robe à elle. Sa culotte enlevée, je plonge dans son sexe ce qui la perturbe agréablement mais pas assez pour l’arrêter dans ses caresses sur le tien.

Elle pose ses mains sur ma tête pour me reculer, m’embrasse généreusement et se lève pour ôter le dernier vêtement sur elle. Tu l’imites et vous voilà, toutes deux nues, debout face à moi, m’enjoignant à me lever aussi. Mon tour était venu… Tu t’attaques à ma chemise alors qu’elle se retrouve à genoux pour me débarrasser de mon pantalon. En un instant, je suis aussi nu que vous. Elle, commençant à parfaire l’état d’excitation de mon sexe, et toi m’embrassant, une main sur mes fesses et l’autre dans ses cheveux.

Un râle m’échappe quand je sens sa bouche me recouvrir. Tu apposes un dernier baiser sur mes lèvres puis la rejoins. Tu la regarda d’abord me faire du bien, avant de caler des baisers sur la place libre qu’elle laisse sur mon sexe. Elle me confie à toi pour s’amuser sur mes testicules. Vous prenez un grand pied à vous repartir le plaisir que vous me donnez. Mon pénis passant d’une bouche à l’autre, parfois vous deux, vous embrassant avec mon gland comme arbitre entre vous. J’adore ce moment où vos langues remontent tout du long pendant que vous plongez dans les yeux l’une de l’autre, complices.

Sentant que l’excitation monte et que la jouissance est proche, je vous stoppe, voulant préserver mon orgasme pour l’intérieur d’une de vous deux. Vous me suivez dans la chambre et tu t’allonges la première, ce que te désignes comme la future victime de nos attentions.
Elle, partant avec la même intention de croquer ton fruit que moi, tu hérites de nos deux têtes entre tes cuisses. Ma joue contre la sienne, nous jouons un ballet de langues glissant sur ton sexe. Nous caressons chacun un coté de ton sexe, remontant sur tes petites lèvres. Quand elle est sur ton clitoris, je file vers l’entrée de ton vagin et inversement. Tu sens l’osmose dans notre duo pour te faire du bien. L’idée d’avoir ma tête et celle d’une fille entre tes jambes, combinée au pouvoir de ses doubles caresses, te tend le corps de bonheur. Tu es aux portes de l’orgasme et tu les franchis peu de temps après que mon pouce ne se mêlent à l’action en stimulant puis pénétrant ton anus.

Nous fêtons notre réussite pour un baiser rempli de tension sexuelle. A genou, collé à son corps, ma main passant se régale de ses courbes. Son dos cambré pour coller mon pubis avec le sien ou ses petites fesses rondes juste comme il le faut semble façonné par les dieux. Mon corps laisse passer mes mains vers ses seins, comme deux petites poires bien fermes. Tu nous regardes t’avouant qu’elle est divine, ce qui te décide à profiter toi aussi de ses charmes. Elle se retrouve prise entre nos deux corps, tes baisers sur son cou alors que je l’embrasse, tes mains sur son ventre ou ses hanches, pendant que son intimité est sous mes doigts…

A suivre….
Etrebil
A C. pour nous

Découvrir les autres Scènes de lit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s