Sous les cheveux

“Et elle releva ses cheveux, prête à recevoir ses baisers
Elle l’appelait de ses vœux et comment lui refuser
Un regard glissant de sa nuque à ses fesses
aurait mis jusqu’à un eunuque en liesse

Son dos piste l’envol de deux ailes sur ses reins tatoués
Ou se posent deux lèvres qui rêvent de s’y imprimer.
Il s'apprêtait à arpenter le sillon de son dos parfaitement dessiné
De ses bisous disséminés entre son cou et son cul

Qu’aucun ou qu’aucune ne pourrait être autrement que fasciné
Cette idée sur son corps il va la façonner
Que comme lui elle en soit aussi convaincue
Ou que par lui de plaisir, elle soit vaincue”
Sous les cheveux

Thanks @MzaileRose

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s